St-John's University of Manchester
Entrez ! Entrez ! On ne vous mordra pas... promis !



 

Partagez | 
 

 Éditoriale de Janvier 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Spears
Standard
Standard
avatar

Messages : 9

Infos
Degré scolaire: Licence
Cours de spécialisation: Communication
Cours Optionel: Renaissance

MessageSujet: Éditoriale de Janvier 2015   Dim 6 Sep - 23:55

Ma longue marche du désert

Cher lecteurs, bien de l’eau ont coulé sous les ponts depuis mon dernier passage sur les pages du journal. Je tiens à clore ce dossier une fois pour toute maintenant qu’il m’est permis de m’exprimer à la majorité. Je présente officiellement mes excuses les plus sincères à tous les écossais qui se sont sentit visé par ma dernière chronique. Vous allez dire : ‘’Tu les visais tous idiot !’’ Oui, mais étant ce que je suis un homme qui aime vivre dangereusement, je ne voulais oublier personne.

Dossier clôt.

J’allais vous parler d’une autre tanche de ma vie personnel cette semaine. Mon voyage dans mon enfer blanc qu’on appelle les vacances de Noel en famille avec TOUTE la famille. Cousins, cousines, tantes, oncles saoul… Oui, mes oncles sont toujours saoul, grand-mère… Vous voyez le genre ? Le seul moment où une maison passe de 3 à 45 personnes qui ose se dire de ta famille et qui se permettre de te juger sur ta vie, sur tes projets, sur tes choix, sur ton avenir, sur ton célibat, de manger ta nourriture, t’insulter sur le goût ou le choix des repas, se battre parce oncle Hector à encore pincer les fesses de la petite cousine et qu’on lui montre la porte ‘gentiment’, donner des cadeaux infectes, à moitié emballé et/ou volé ET devoir te faire supporter le petit nouveau dans la GRANDE famille pendant minimum 6 heures avec hurlements, pleurs, odeurs envaillissantes, vomi et garde forcé parce que t’es jeune et faut bien t’occuper un peu puisque tu passes tes journées à pelleter des nuages.

Mais comme je vous le disais plus tôt, ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui. Je vis ce que j’appellerai Ma longue marche à travers le désert. Non pas parce que j’ai décidé d’affronté fièrement le Sahara et ses merveilles ainsi que ses danger, nommé scorpions, Touaregs et panne d’essence. Non rien de cela. Juste une longue réflexion sur ma vie ou comment nos choix nous conduisent et ceux qui nous entourent façonnent notre vie, nos goûts, notre caractère, nos aspirations, nos espoirs inavoués, nos échecs et nos peines. Tout ce qui fait de nous des êtres à part entière et qui nous mènent vers une seule quête que chaque conscience tente de réaliser à chaque instant de la vie : Le bonheur. Je me questionne sur ce qui me rend heureux… Vous l’avez certainement fait et vous le faite surement sans vous en rendre compte. Les choses les plus importante comme le grand amour ou une carrière avec du succès jusqu’au détail infirme et anodin comme l’odeur d’un café le matin, la couleur de son t-shirt ou l’odeur du gazon fraichement coupé. Cela ne fait pas longtemps que je me questionne, mais une conclusion m’est apparu rapidement : Le Bonheur est éphémère et précieux. Tout le monde le recherche, mais très peu le possède. Ceux qui le possèdent ne savent pas toujours l’apprécier à leur juste valeur.

Je suis pessimiste me dirai vous ? Peut-être ou est-ce simplement que la réalité vous rattrape et vous met devant le grand fait de l’univers suivant : La Vie n’est pas juste ! Elle ne l’est pas en effet. Je crois maintenant que le vrai Bonheur mérite qu’on se battre pour le protéger et pour le garder. Qui sait ? Quelqu’un pourrait-être jaloux de votre Bonheur et qu’est-ce qui l’empêcherait de vous le prendre ? RIEN ! Du moins, si vous ne faites rien. Alors, oui entre deux verres de whisky, une chaise confortable, un peu de musique et une longue traversée du Désert dans ma tête, j’ai décidé de protéger et chérir mon Bonheur tant que je le pourrai bec et ongles. Je ne me suis pas assez battu pour ce qui était important et ça commence aujourd’hui.

C’est-ce qui me fait vivre. C’est ce qui me fait lever chaque matin. C’est ce qui me fait avancer. C’est ce qui me donne la santé. C’est ce qui me donne le sourire. C’est ce qui me donne l’énergie pour agir. C’est ce que j’ai de plus précieux et qui me fait sourire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Éditoriale de Janvier 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EWA ROYAL RUMBLE 2015 - 27 JANVIER 2015 (Carte)
» INTRIGUE JANVIER 2015
» Recensement Janvier 2015
» 9 janvier 2015
» [Issy] Week-end Jeux Compétitifs Edge 18 janvier 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
St-John's University of Manchester ::  :: Bruits de couloirs :: THE Journal-
Sauter vers: